Catalogue Venta del Barón

Inicio / Catalogue Venta del Barón

Venta del Barón

Le parfum parfait

LA LÉGENDE: VENTA DEL BARÓN

Venta del Barón tire son origine de la légende du Baron de Santaella, qui donne son nom à cette huile d’olive vierge extra unique.

D’après la légende, le Baron de Santaella avait été condamné par Henri III à construire la tour de Malmuerta pour se racheter du meurtre de sa femme dans un accès de jalousie. Ses descendants, dépossédés du titre, s’installèrent alors dans la Sierra de Priego où ils se consacrèrent pendant des générations à la culture et au pressage des olives de la sierra, pour une extraire une huile d’olive vierge extra, douce, légèrement fruitée et d’une qualité extraordinaire. A tel point que le roi, l’ayant goûtée, aurait décidé de rendre le titre de « Baron » au propriétaire de la Venta.

PRIEGO DE CÓRDOBA: NOTRE INSPIRATION

C’est au cœur de l’Andalousie, que l’on trouve l’Appellation d’Origine Priego de Córdoba, qui s’étend sur une petite surface de culture, d’à peine 30 000 hectares d’oliviers centenaires, intégrée, en partie au parc naturel de la Sierra Subbética. Ces caractéristiques singulières, unies à un microclimat unique, permettent d’obtenir des huiles d’une grande qualité, aux propriétés uniques comme celles de Venta del Barón, qui ont conquis les jurys internationaux.

Le Conseil Régulateur de l’Appellation d’Origine Priego de Córdoba surveille la qualité de l’ensemble des huiles couvertes par cette appellation et, plus particulièrement, les huiles d’olive vierges extra dont les caractéristiques organoleptiques leur ont permis d’incarner, en tout bien tout honneur, le fameux régime méditerranéen.

LA RÉCOLTE: TOUT UN SAVOIR-FAIRE DANS LES MAINS

En pleine Sierra de Priego, les équipes d’artisans cueilleurs démarrent la récolte avant leur pleine maturité en sélectionnant à la main les premières et les meilleures olives vertes de chaque campagne. Les variétés Hojiblanca et Picuda tombent sur la nappe étendue sous l’olivier et sont débarrassées de leurs feuilles et des restes de branchages avant d’être placées dans des caisses spéciales, de manière à ce que le poids des olives n’endommage pas les fruits.

Les cueilleurs appellent cela « peigner » et « traire » l’olivier. Dans notre famille, nous appelons cela le savoir-faire et le respect d’une tradition longue de près de 3000 ans.

L’ÉLABORATION: EXTRAIRE L’« OLEUM EX ALBIS ULIVIS »

Almazara de Muela, à Priego de Córdoba, marque la fin du chemin pour l’ensemble des cueilleurs. La pression est faite à froid, sur un temps d’extraction réduit pour ne recueillir que la fleur d’huile, dans les règles de l’art très strictes de l’Appellation d’Origine Priego de Córdoba. Ce pressage a lieu à peine quelques heures après la récolte (moins de 10h), pour préserver tous les arômes.

Le résultat est une huile dense et lumineuse qui ne représente que 10% de ce que l’on peut extraire en utilisant d’autres processus. Il s’agit du premier jus du fruit vierge, la fleur de toutes les huiles, que l’on laisse reposer quinze jours pour la décanter par gravité et obtenir l’« Oleum ex Albis Ulivis » (l’huile des olives blanches).

LE BOUQUET PARFAIT

La dégustation révèle le fruité intense de l’olive verte avec des notes herbacées, des notes de menthe, d’écorce d’amande, de banane et de pomme. Des réminiscences végétales de tomate et d’artichaut.

L’entrée en bouche est douce, avec une amertume modérée et un piquant qui s’accentue progressivement, avec un arrière-goût d’amande.

Elle se caractérise par une complexité, un équilibre et une harmonie qui se retrouvent dans l’ensemble de ses propriétés organoleptiques.

C’est le condiment idéal pour un déjeuner (sur une tranche de pain de campagne frais), un apéritif, une salade élaborée. Elle apporte à tous les plats une note singulièr.

Prix

Plus de 150 récompenses dans 17 pays

Back to Top
Abrir chat
1
Hola, ¿En qué podemos ayudarte?